15
Sep

0

1ère session d’examen des développeurs logiciel

Ce vendredi se déroule le premier passage d’examen des développeurs logiciel de l’école INSTIC.

Le titre professionnel Développeur logiciel

Le développeur logiciel prend en charge le développement d’applications informatiques dans le cadre de projets visant à automatiser un ou plusieurs processus de l’entreprise, en réponse à des demandes émanant d’une maîtrise d’ouvrage. Ces demandes sont transmises par un chef de projet, si la taille et la complexité du projet le nécessitent. Elles concernent de nouvelles applications ou la maintenance évolutive d’applications existantes.

La formation de Développeur logiciel est un titre professionnel certifié niveau III (Bac +2), délivré par le Ministère du Travail (titre inscrit au RNCP).

> Voir le programme détaillé de la formation de Développeur logiciel

Le référentiel de certification

  1. Développer une application client-serveur
    • Maquetter une application
    • Concevoir et mettre en place une base de données
    • Développer une interface utilisateur
    • Développer des composants d’accès aux données
  2. Développer une application web
    • Développer des pages web en lien avec une base de données
    • Mettre en oeuvre une solution de gestion de contenu ou e-commerce
    • Développer une application simple de mobilité numérique
    • Utiliser l’anglais dans son activité professionnelle en informatique

HTML-CSS

Les épreuves d’examen

L’épreuve de synthèse

Il s’agit d’une présentation différée d’un projet. Ce projet est réalisé par le candidat dans le cadre d’un projet informatique en entreprise.
Lors de l’épreuve, le candidat présente au jury son dossier de projet.

Le dossier de projet

Le dossier de projet (30 à 60 pages) à préparer en vue de l’épreuve respecte ce plan type :

  • Résumé du projet en anglais (abstract) d’une longueur d’au moins 200 mots
  • Liste des compétences du référentiel qui sont couvertes par le projet
  • Cahier des charges ou expression des besoins de l’application à développer
  • Spécifications fonctionnelles
  • Spécifications techniques
  • Réalisation

Un mois avant les épreuves, le candidat doit remettre un résumé du cahier des charges du projet (200 à 300 mots).

Présentation orale du projet au jury (30minutes)

Le candidat commence sa présentation au jury par un résumé en anglais de son projet. Il présente ensuite son projet à l’aide d’un support de présentation réalisé en amont de l’épreuve, et selon ce canevas :

  • Présentation de l’entreprise et/ou du service
  • Contexte du projet (cahier des charges, environnement humain et technique)
  • Analyse
  • Conception et codage
  • Présentation des éléments les plus significatifs de l’interface de l’application
  • Synthèse et conclusion

Cette présentation inclut, au choix du candidat, une illustration ou une démonstration de l’interface de l’application,voir même une combinaison des deux.
Leur durée cumulée dans la présentation ne doit pas excéder 10 minutes. La démonstration peut être interdite ou limitée dans le cas exceptionnel où l’entreprise souhaite empêcher la divulgation d’informations confidentielles.

Entretien technique (30 minutes)

Suite à la présentation du projet, le jury questionne le candidat afin de s’assurer de la maîtrise des compétences couvertes par le projet.
Un questionnement complémentaire lui permet d’évaluer les compétences qui ne sont pas couvertes par le projet.

Entretien final (15 minutes)

L’objectif de ce dernier entretien est pour le jury, de vérifier la maîtrise de chacune des deux activités du titre.
Le jury vérifient la compréhension et la vision globale du métier par le candidat ainsi que sa connaissance de la culture professionnelle. Il évalue également son projet professionnel (adéquation poste/profil, faisabilité, …).
Le candidat s’exprime sur sa compréhension des attendus du métier au regard de son parcours, des différentes situations d’évaluation ou de validation rencontrées. Au travers de cet entretien il démontre sa capacité à gérer une relation avec un client, un fournisseur, son supérieur hiérarchique et ses collègues de travail.

Toute l’équipe d’INSTIC souhaite bonne chance aux stagiaires qui passent leur examen cette fin de semaine !

Sans commentaires

répondre